Avec seulement deux ingrédients, nous créons un herbicide naturel à un coût négligeable de seulement 80 centimes. Protégeons-nous l’environnement et aussi notre portefeuille ?

Herbicide
Désherbant – imilanesi.nanopress.it

Les herbicides chimiques sont très polluants, si nous voulons garder le jardin sous contrôle, il existe des alternatives vertes vers lesquelles se tourner.

Protéger la nature des produits chimiques

Pour améliorer la fertilité et la santé des sols, il convient d’éviter l’utilisation d’herbicides chimiques, d’insecticides, de fongicides et d’herbicides, qui doivent être remplacés par des herbicides organiques ne contenant pas de substances synthétiques et potentiellement polluantes.

En effet, les associations environnementales s’accordent sur le fait que les substances chimiques contenues dans l’herbicide chimique ainsi que les pesticides sont dangereuses pour la santé humaine et planétaire.

C’est pour cette raison qu’il convient d’augmenter la fertilité des sols sans recourir à des produits chimiques. La plupart des herbicides et herbicides naturels non chimiques se dégradent progressivement.

Il vaut la peine de parier sur des systèmes qui, à long terme, seront moins chers et dotés de méthodes moins corrosives pour l’environnement.

La principale caractéristique de tout désherbant biologique réside dans ses seuls principes actifs qui sont biologiques, sa composition exclut donc les produits chimiques.

La plupart des engrais organiques sont composés d’huiles essentielles, d’huiles minérales et de divers additifs qui se décomposent en substances minérales non polluantes.

Jardin fleuri et arrosoir
Jardin fleuri et arrosoir – imilanesi.nanopress.it

Certains produits intègrent également des composants dérivés d’herbes et d’arbres comme l’eucalyptus, ainsi que de l’acide acétique à différentes concentrations.

Nous aussi, à notre manière, dans le jardin, pouvons utiliser un herbicide puissant mais naturel, nous le trouvons dans la cuisine composé de seulement 2 ingrédients.

Désherbant très puissant pour 80 centimes

Même dans les meilleures conditions et malgré les pratiques de jardinage les plus professionnelles, les mauvaises herbes peuvent se propager rapidement.

Certains jardiniers évitent à juste titre les herbicides par souci de l’environnement et du risque de contamination que peuvent recevoir leurs cultures de légumes, de fruits, de légumes verts et l’ensemble du jardin.

Vinaigre de cidre
Vinaigre de cidre – imilanei.nanopress.it

Avoir son propre espace avec un jardin est une grande richesse qui demande de l’entretien, ne serait-ce que pour bénéficier d’une surface herbeuse épaisse et douce.

Le défi d’un bon jardinier est d’en prendre constamment soin, de faire la guerre à toute mauvaise herbe et mauvaise herbe indésirable en utilisant des produits naturels pour favoriser le bien-être de tout l’écosystème végétal de notre jardin.

Mais pas seulement, il est aussi primordial de préserver la faune de notre jardin, de tous ces insectes qui y vivent, sans interférer avec leur vie quotidienne. Pour agir consciencieusement, deux ingrédients présents dans chaque cuisine suffisent : le vinaigre et le sel.

Sel dans un bol
Sel dans un bol – imilanesi.nanopress.it

Cette combinaison est particulièrement conseillée pour des secteurs encore faciles à gérer, bien que d’une certaine taille. Dans tous les cas, si la situation s’aggrave, il est temps d’ intervenir avec un mélange plus énergétique.

Le parfait désherbant naturel s’obtient en mélangeant 1 litre d’eau, 300 ml de vinaigre blanc et 300 g de sel. Une fois l’eau bouillie, on la laisse refroidir puis il suffit de la vaporiser directement sur la zone touchée, sans toucher les zones qui n’en ont pas besoin.